Nuage maman et enfant

Le massage de bébé : la solution à ses petits maux

Publié le 21 septembre 2018 par les Laboratoires Célia

Image présentation conseil
Masser son bébé possède bien plus d’avantages que celui de lui offrir un doux moment pendant quelques minutes. On vous dit tout sur cette pratique de plus en plus reconnue pour ses nombreux bienfaits.

Bébé pleure ? Rien de plus normal. Il a passé neuf mois lové dans votre ventre, au chaud et sans ressentir aucun besoin. On peut donc bien comprendre son insatisfaction régulière entre chauds-froids, maux de ventre, bruits divers, fatigue… Mais que faire pour le soulager et le rassurer ? Le massage est peut-être la solution à bien des ennuis !

Une source simple de bien-être

En effet, masser son enfant est désormais reconnu pour soulager de nombreux maux ressentis, tels que des coliques, des gaz qui pourraient le gêner ou même quelques poussées dentaires. Au-delà de ces bienfaits, le massage stimulerait son système circulatoire et sa musculature, favoriserait le lien parent-enfant, pourrait bien calmer ses angoisses et aussi aider à son endormissement. Et ce n’est pas tout ! Le massage éveillerait également l’enfant au toucher, le premier des sens à être sollicité durant l’existence, tout en boostant ses capacités de concentration. Alors pourquoi attendre plus longtemps ?

Image présentation conseil

Quand et comment masser son bébé ?

Certes, il existe autant de massages que de parents et de bébés. Néanmoins, quelques règles sont à connaître. Pour le bien-être de votre enfant, il vaut mieux le déshabiller totalement, le poser sur le dos, sur une serviette face à vous et dans un endroit chaud (26 degrés environ). Il faut opter pour un moment de calme et d’éveil, donc de préférence quand votre bébé n’a ni sommeil, ni faim.

On passe au massage. Vous pouvez commencer par son ventre, lieu de toutes les tensions. Posez d’abord tranquillement vos mains sur celui-ci, puis avec le plat des doigts, massez-le en effectuant des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela stimulera son système digestif. Tout doucement.

Concernant les jambes et les bras, vous pouvez entourer ces membres avec vos mains comme en « bracelet » puis effectuer des mouvements de « vissage-dévissage » de haut en bas et de bas en haut. Tout en douceur bien sûr. Cela lui détendra profondément les muscles. Pour les mains et les pieds, placez vos doigts à l’intérieur et effectuez de petits cercles. Vous pouvez ensuite attraper délicatement chaque orteil/doigt depuis l’articulation de la main jusqu’à l’extrémité.

Le dos est peut être le moment le plus agréable du massage. S’il n’est pas à l’aise sur le ventre devant vous, n’hésitez pas à le prendre sur vos genoux, perpendiculaire à vous. Placez délicatement vos mains à plat sur son dos. Posez ensuite une main sur ses fesses pendant que l’autre remonte vers les épaules puis effectuez le mouvement inverse. Former de petits cercles sur la surface du dos avec le plat des mains s’avérera également relaxant.
N’oubliez pas le visage, une partie de son corps que le bébé aime découvrir. Placez le plat des doigts sur son front et lissez le front jusqu’aux tempes. Même chose avec les sourcils. Posez ensuite vos doigts en haut du nez et descendez de chaque côté en diagonale sur les joues. Cela pourra l’aider à se décongestionner le nez s’il est enrhumé. Concernant la bouche, vous pouvez étirer ses lèvres comme si vous vouliez le faire sourire.

Pour les premières sessions de massage, ne soyez pas trop ambitieux : 10 à 15 minutes combleront bien assez votre bout de chou : sa peau et son toucher sont encore très sensibles. Ne vous désespérez pas non plus si au début votre bébé n’aime pas les massages. Il faut parfois quelques séances avant qu’il ne s’habitue. Enfin, si vous optez pour un massage avec de l’huile, assurez-vous qu’elle est sans danger pour un nourrisson et qu’elle est comestible. Les bébés mettant souvent leurs mains et leurs pieds à la bouche.

Enfin, chantez, souriez, parlez lui, ce ne sera que meilleur et rassurant pour lui.

 

Seconde image présentation conseil